Securitas aide Child Focus à relayer l’espoir

jeudi 26 mai 2016

Dans le cadre de la Journée internationale des enfants disparus, une première « Pièce de l’Espoir » a été frappée à Bruxelles aujourd’hui. Il s’agit d’une pièce de deux euros à l’effigie de Liam Vanden Branden. Liam a disparu il y a exactement 20 ans à l’âge de deux ans. Dans notre pays, c’est le plus jeune enfant disparu dont on n’a toujours pas retrouvé la trace. Cette pièce, frappée à un million d’exemplaires, circulera comme moyen de paiement. Elle circulera également dans les médias sociaux. Chaque fois que ces pièces changeront de mains, les gens sont invités à poster une photo en ligne avec le hashtag #CoinsofHope. Le lieu paraîtra ensuite sur le site de la campagne : www.coinsofhope.be. Tout le monde pourra ainsi suivre le trajet suivi par ces Pièces de l’Espoir, en Belgique et à travers l’Europe.

En tant que partenaire structurel de Child Focus, Securitas invite tous ses collaborateurs à diffuser le hashtag #CoinsofHope. Securitas et Child Focus collaborent fructueusement depuis quatre ans déjà. Rien de plus naturel d’ailleurs puisque l’entreprise de gardiennage, comme Child Focus, œuvre chaque jour pour un environnement meilleur et plus sûr.

Child Focus espère que, grâce à cette pièce, les gens réfléchiront au destin de ces enfants disparus et de leurs proches lorsqu’ils en trouveront une dans leur porte-monnaie. ‘Tout le monde peut à un moment ou à un autre être amené à s’impliquer dans une affaire comme témoin capital, à diffuser des avis de disparition ou à devenir donateur ou volontaire pour permettre à un enfant de rentrer chez lui’, souligne Child Focus.

Securitas – Partenaire structurel de Child Focus

Depuis le 4 septembre 2012, Securitas est partenaire structurel de Child Focus. Dans le cadre d’une convention élargie de collaboration, il a été convenu qu’à la demande de Child Focus, Securitas distribue des photos aux membres de son personnel pour participer activement à la recherche d’enfants disparus. Child Focus transmet les avis de recherche directement au Securitas Care Center qui se charge ensuite de diffuser la photo des enfants disparus aux membres du personnel. Ces photos ne sont pas affichées publiquement ; elles permettent plutôt aux collaborateurs de Securitas de les avoir sous la main au cas où ils verraient un enfant présentant certaines ressemblances. Lorsqu’ils repèrent un enfant, ils doivent immédiatement avertir le Securitas Care Center.